demontage_xiaomi_socket

Test – Xiaomi power socket

C’est au tour du Xiaomi WiFi Socket (pourquoi WiFi ? je n’en sais rien … c’est en ZigBee) de passer sur la table de « démontage ». Ce produit est associé au pack Smart Home Security Kit mais peut-être vendu séparément.

Contrairement aux autres capteurs ou objets connectés de la marque testés précédemment, celui-ci à la particularité d’être alimenté sur secteur.

Comme je le précise dans mon test du Kit Xiaomi, le « plug » ne semble pas appartenir à la même affiliation. Bien entendu, on reconnait bien la patte Xiaomi mais dans le design et la conception, j’ai noté de légères différences comme le plastique brillant (mat pour les autres) ou la photo sur l’emballage prise de « profil ».

Xiaomi Mi Smart WiFi Socket

Après, ce n’est peut-être qu’un « à priori » mais malgré tout et contrairement aux autres objets, ce produit m’a interloqué. C’est pour cette raison que j’ai souhaité faire un article à part.

Comme je l’avais déjà dit sur mon premier démontage, Xiaomi met à disposition un éclaté du produit, donnant déjà un premier aperçu de ce qu’il y a à l’intérieur et c’est très pratique.


éclaté du Xiaomi socket

Démontage

Ok… d’habitude, le démontage des produits Xiaomi se fait sans accroc. La mécanique est au top et avec un peu de malice on comprend comment démonter l’appareil…

Hé bien cette fois-ci j’ai bien galéré comme il le faut… (je vous avez dit que ce produit était différent ;))

En effet, je ne sais pas si c’est pour des raisons de sécurité mais, le boitier semble est collé. C’est explicable, il y a du 220V derrière quand même mais tellement pas pratique pour celui qui démonte ;).

Pour l’ouvrir, j’ai utilisé une spatule souple et très fine (c’est ma spatule pour décoller mes impressions 3D).

spatule_demontage_xiaomiSpatule pour démontage

Je suis passé sur les arrêtes en insérant et en faisant un léger levier. Par contre dans les angles, ce fut très compliqué à tel point que j’ai commis l’irréparable… J’ai cassé un côté…

Xiaomi_socket_bord_casseAngle cassé, boitier collé

Et en plus, j’ai fait sauté 2 composants avec la spatule… 1 diode et un condensateur (pas irréparable cette fois-ci)

Bref, ça commence mal … je ne sais pas si c’est moi qui suit un manche mais le démontage me semble complexe. Il me semble que sur un forum et en commentaire, une personne a dit que le démontage était facile. son astuce est la bienvenue 🙂

Les éléments

Une fois ouvert, nous obtenons deux parties distinctes: le boitier contenant la mécanique et le fond du boitier contenant l’électronique et la prise secteur 220V chinois.

boitier_electronique_plug_xiaomiBoitier + électronique + composants que j’ai fait sauter

Comme d’habitude sur les produits Xiaomi, la sécurité électrique n’est pas mise de côté, tous les éléments à haute tension sont bien isolés des éléments à basse tension.

Sur le boitier mécanique, hormis le bouton « power » en bas, j’ai trouvé les systèmes de sécurité sur ressort intéressant. En effet, le plug peut accueillir une prise chinoise mais aussi une prise européenne et américaine sans la terre. Hé bien pour les deux familles de prises, il y a un système de protection (pour pas y mettre les doigts) différent.

Sur la partie électronique, on peut remarquer 3 entités :

  • La partie 220V
  • La partie ZigBee + micro (la radio et le cerveau)
  • La partie compteur d’énergie (la partie intéressante)

La partie secteur 220V

Xiaomi_socket_220Vpartie secteur 220V

Pas grand chose à signaler dans cette partie hormis un relais pour piloter l’appareil que l’on vient « plugger » (Europe, US, UK et Asiatique).

A noté, cependant, que le relais peut commuter sans risque 2200 watt maximum . Autrement dit, évitez les radiateur électrique qui dépasse 2000W.

La partie Microcontrôleur (JN5169).

JN5169_face_socket_xiaomi Côté JN5169 ZigBee

On retrouve le microcontrôleur mais aussi une LED (au milieu qui vient toucher un guide de lumière sur le boitier) et un connecteur JP2 qui permet de faire le lien avec la carte principale (là ou se trouve la partie 220V)


JN5169_pile_socket_xiaomiCôté bouton et port de programmation

On retrouve sur ce côté la partie électronique pour le bouton « power » et les empreintes pour les tests et programmation de la carte (JP1).

A noté que le design de l’antenne est différent des autres objets Xiaomi… la qualité de réception ou d’émission est peut-être différente.

Le compteur d’énergie

Alors je trouve que c’est la partie la plus intéressante (électroniquement parlant) du produit.

Xiaomi_compteur_energieCompteur d’énergie 

Outre les fonctions de routeur ZigBee et prise pilotable, cet objet permet aussi de récupérer la consommation d’énergie de l’appareil connecté dessus.

Hé bien, c’est cette carte électronique qui s’en occupe et plus précisément le circuit imprimé : HLW8012.

Xiaomi_HLW8012HLW8012

C’est ce composant qui, grâce aux signaux de la phase et du neutre, va déterminer :

  • Une puissance instantanée
  • Une tension
  • Un courant
  • Une puissance apparente
  • Un facteur de puissance

Ce composant coûte moins d’1 euro sur Aliexpress par exemple et est utilisé dans énormément de produit dont le connu SONOFF POW, très utilisé dans la domotique et les fans d’ESP8266 (comme moi).

Au départ, j’étais parti sur une explication détaillée de cette partie mais finalement, j’ai voulu éviter les doublons et je vous propose de lire l’article suivant qui explique bien comment le HLW8012 fonctionne.

Conclusion

Ce produit est bien conçu mais je vous déconseille de le démonter car:

  • vous risquez de le casser
  • il n’y a pas de hack simple à faire sur ce produit (en tout cas, je n’ai pas trouvé)

Malgré tout et comme d’habitude, ce produit de Xiaomi est plutôt bien conçu. Il permet de piloter un appareil et d’en connaître sa consommation d’énergie. Il a aussi la fonction de routeur ZigBee, ce qui permet (normalement) de répéter le signal pour les objets éloignés de la passerelle.

Pour la partie protocolaire, j’ai eu l’occasion (dans le cadre de mon projet « passerelle ZigBee« ) de déterminer la liste des « clusters » (fonctions) et de tester le pilotage de la prise. Tout fonctionne à merveille et cet appareil (comme les autres) sera normalement compatible avec ma passerelle ZigBee.

Bref un produit bien conçu et surtout pas cher à acheter et à intégrer à sa domotique.

11 comments

  1. Bonjour akila,

    Il est souvent écrit que cette prise faisait également office de répétiteur de signal zigbee.
    Au vu de tes constatations, peux-tu confirmer ou infirmer cette affirmation ?

    1. Oui elle a bien le rôle de routeur. En tt cas, c’est comme tel qu’elle est reconnue dans le protocole zigbee. D’ailleurs en poussant un peu, on peut même récupérer ses enfants
      ( Autres capteurs qui passent par elle)

  2. Pour ma part, après le démontage de 3 de ses prises, je suis déçu, la portée en particulier une fois nue est devenu catastrophique … la ou meme un objet mi sans fil accroche TOP !

    Je n’arrive vraiment pas a comprendre pourquoi, si j’essaye de remettre la prise dans son boitier ca semble marcher un peu mieux, mais toujours pas ca ! Est-ce que le séparateur plastique fait office d’anti parasite ? suite à mes tests rien de probant …

    J’ai enlevé le support bas (possible en dessoudant les pins « chinoises) et pour m’assurer que ca venais pas de parasites du 220V j’ai dessoudés les plug cuivre toujours pas mieux …

    Est-ce que du fait de la fonction routeur, la sensibilité n’est pas la même ?

    A 4m de la gateway quasi en visu mais encastré derriere une prise ca fonctionne pas … les 3

    La sensibilité au 220v hum ca semble pas cohérent pour une prise piloté et donc qui baigne dedans …

    Concernant le démontage facile, oui si on utilise une fine lame type petit cutter, on commence par les bords droit on enfonce sur 2 mm on fait légèrement levier, la colle craque (on entend un petit crack/click) et on continue toujours sur les bords droits, puis on s’avance vers les coins arrondis, puis une fois que la colle a craquée sur l’ensemble de le surface, ca viens tout seul 🙂 Le premier j’ai souffert comme toi, puis les 2 autres easy !

    ++

    1. Ok merci pour ton retour d’expérience. Pour ma part et en théorie, il n’y a aucune raison pour que le boitier plastique change la portée, la fonction routeur ne devrait pas changer la donne non plus. La seule chose, et je le dis dans l’article, c’est le design de l’antenne qui est différente des autres modules.
      Cependant, le 220v peut avoir une incidence très importante comme pour le WiFi. (La fréquence 2.4Ghz est perturbée par le secteur… ou les alimentations à découpage)
      Pour continuer tes tests, il faut changer d’environnement (changer de prise, utiliser une rallonge, s’éloigner du secteur).
      Dès que j’ai le temps, je ferai des tests de portée de mon côté sur ce produit.

      1. J’ai imaginé que le plastique qui fait office de séparation à l’intérieur avait des vertus de protection magnétique … mais il semble que non !

        Pour l’antenne j’ai gratté un peu le circuit au bout de l’antenne pour souder un fil de quelques centimètres sans succès non plus ! (certainement une mauvaise idée, mais bon pas envie d’aller plus loin et faire ca propre)

        J’ai un pont hue également avec ampoules dans la meme zone et dans le meme axe = aucun soucis … (si je coupe le réseau hue pas mieux pour les prises, donc pas d’interference entres les 2)

        Dans l’ordre au même emplacement à bonne portée validée avec d’autres éléments sans fil bien plus loin dans le même axe avec la gateway :
        non démonté = OK
        démonté avec rallonge= déjà moins bien mais ok (et la c’est pas normal car on s’éloigne du 220V)
        démonté avec petite rallonge intégré dans un petit boitier elec et a très bonne portée = fonctionnement aléatoire mais trop mauvais
        démonté + intégré dans une prise = complètement ko

        Quelques unes de mes interrogations restantes :
        La mise en place de la fonction noeud de routage par le réseau zigbee est instantané ou il y a un délais genre le réseau se soigne et met a jours sa table de routage toutes les nuits ? Car jamais j’ai perdu la connection avec un élément sans fil alors que la prise aurait du se positionner en routeur et me sortir le noeud sans fil

        Est-ce que du fait de la fonction routeur la qualité nécessaire minimum demandé du réseau n’est pas supérieur ? cad est-ce que dans l’implementation zigbee de xiaomi, il ne demande pas un minimum plus élevé que les dispositif à pile pour inclure l’élément ?

        J’ai des connaissances elec+electro+it et plutôt bidouilleur aguerri, mais pour moi impossible de décrypter le pourquoi c’est de la sorcellerie … 🙂
        J’espère qu’un jour tu craqueras ses prises et ainsi je pourrais voir leurs portées réels

        En tout beau boulot, merci pour tes articles et ton partage d’experience 🙂

        1. Bonjour Seb,
          tu peux me dire comment t’a fait exactement pour l’intégrer dans une prise s’il te plait??
          le but pour moi étant de la mettre dans une prise murale, histoire de voir ce que sa donne!!

          Merci

  3. Bonjour,

    Merci pour ce « teardown ». J’ai fait quelques tests « sur le terrain », pour ce que j’ai constaté cette prise n’étend pas la portée de ma passerelle. C’est d’ailleurs décevant, car mon hack de sonnette de rue à base de bouton xiaomi ne fonctionne pas en raison de la portée par rapport à la gateway (il fonctionne épisodiquement, en fait). Et l’ajout de la plug au plus près de la sonnette n’y change absolument rien. Idem pour mon capteur de sous-sol qui est très proche de la plug, au plancher près.
    Sur un forum anglophone j’ai cru voir que des gars utilisaient la multiprise xiaomi exprès pour faire relais zigbee, et même qu’ils l’actionnaient périodiquement pour lui éviter d’entrer en veille. Je suis intéressé par d’éventuels témoignages sur l’extension de portée du réseau zigbee de xiaomi.

  4. Je dois dire que je suis un peu réticent à mettre ce genre de produit non homologué CE sur mon réseau électrique.
    En cas d’incendie, si c’est la source, plus d’assurance 🙁
    J’ai loupé un truc?
    (c’est la seule chose qui fasse que je ne fasse pas verser directement mon salaire chez gearbest ^^)

  5. Alors pour avoir bosser sur plusieurs projet RF et notamment en ce moment sur un projet à 2.4GHz, je sais d’expérience que le boitier autour de l’antenne a un impact sur les performances.

    En général, le développement de la partie radio se fait nu (sans boitier) et est ensuite adapté lorsque le boitier finale est disponible car la matière a un impact.

    Donc ce n’est pas étonnant que les perf soient différentes

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *