profalux_zigate

Profalux Zoe – compatible ZiGate

La communauté domotique est très active autour de la passerelle ZiGate et je vous en remercie. Honnêtement, je ne pensais pas toucher autant de personnes et j’ai même découvert des marques utilisant le ZigBee dont j’ignorais l’existence.

Certains d’entre vous m’ont beaucoup parlé de la marque Profalux qui fabrique des volets, brises soleil ou moteurs de porte de garage par exemple.

Parmi ces produits, il y en a un qui nous intéresse. En effet, le produit phare de la marque est un moteur de volet roulant communiquant en ZigBee… Mieux, en ZigBee Home automation… (ZHA)

Par gentillesse, un lecteur et un contributeur de la ZiGate a souhaité me prêter une télécommande pour que je puisse la « sniffer » et l’analyser dans l’optique de rendre la « ZiGate compatible« .

Voici mes travaux.

Votre note

[Total : 6    Moyenne : 3.3/5]

 

Analyse

Alors pour commencer, j’ai du prendre en main la télécommande et parcourir les différents menus. J’ai aussi lu la notice fournie. Bon, pas de grosses difficultés mais pas mal de menus… Pour de simples volets, il y a beaucoup de choix mais certains menus sont assez caractéristiques du ZHA comme les groupes et les scénarios. Comme sur beaucoup de produits et comme les Xiaomi, le logo ZigBee n’apparait nulle part … D’ailleurs ne vous laissez pas avoir par le Z sur la télécommande… Il signifie Zoé 😉 J’ai pas l’impression que beaucoup de constructeurs souhaitent payer la licence de la ZigBee alliance

telecommande profalux zoeTélécommande Profalux Zoe

Bref…la télécommande reçue était déjà paramétrée et appairée avec plusieurs volets.

Afin de pouvoir commencer la procédure de test, j’ai été obligé d’effectuer un reset d’usine (je m’excuse auprès M. H 😉).

Suppression profalux Zoe

En effet, j’ai rapidement branché mon sniffer mais les trames détectées ne pouvaient pas être décodées.

Bon ça y est, j’ai remis à zéro la télécommande et voici les résultats.

Résultats

Afin de vérifier la compatibilité de la télécommande Zoé de chez Profalux, j’ai agit de la manière suivante :

  • J’ai démarrer ma passerelle ZiGate en mode appairage
  • J’ai lancé mon sniffer ZigBee pour observer les négociations
  • J’ai suivi les étapes de la télécommande en mode premier démarrage :

premier demarrage profalux
configurer profalux zoe
profalux zoe config 1
profalux zoe config 2
profalux zoe config 3

Après cette étape, la télécommande va tenter de trouver un réseau ZigBee et de s’enregistrer. Côté sniffer, voici ce qui est apparu:

Join request profalux zoe

Comme pour tous les objets fonctionnant en ZigBee Home Automation, la procédure est la même :

Tout d’abord, une demande d’autorisation est faite pour rejoindre un réseau. La passerelle (ZiGate) reçoit le message et transfert la clef de transport (vous commencez à avoir l’habitude mais c’est la clef par défaut du protocole), puis la télécommande acquitte et la négociation de la clef réseau se fait.

Ensuite l’objet envoie une requête d’annonce (Device Announce) et la passerelle l’enregistre dans sa base comme étant appairée. La passerelle enchaine par des requêtes permettant de bien connaître l’objet et surtout savoir ce qu’il est capable de faire. (les fameux clusters)

simple_descriptor_response

On remarque dans cette trame que la télécommande est capable de piloter plus que des volets (output clusters lists)

Une fois appairés, les deux objets pourront dialoguer entre eux. La télécommande se met ensuite en mode test puis en mode « normal »

profalux zoe config 4

profalux config 5

Il s’en suit un paramétrage de l’heure (je vous passe l’écran) et ensuite la télécommande va pouvoir piloter l’ensemble des volets.

Profalux zoe volets

Une fois dans ce mode, j’ai testé les 3 fonctions pour un volet, à savoir

  • Monter
  • Stop
  • Descente

Les actions effectuées par la télécommande sont bien présentes :

actions profalux zoe Liste des actions commandées

Voici le détail des commandes :

Up action profalux zoe
Action « monter »

stop action profalux zoeAction Stop

down action profalux zoe

Action « Descente »

Voilà pour cette validation assez rapide de la télécommande Profalux.

Conclusion

Par chance (ou alors c’est voulu), la clef maître utilisée pour le ZigBee Home automation est encore la clef par défaut. Tant mieux pour nous, tant mieux pour la ZiGate.

Cependant, ça me rajoute encore du boulot pour gérer les 3 commandes de volet de la télécommande (voir plus pour le reste).

Bien entendu, je n’ai testé que la télécommande mais logiquement les moteurs de volets roulants devraient utilisaient le même protocole et la clef maître par défaut. (Sinon je comprends plus rien ;))

En tout cas, je pense que l’on peut rajouter officiellement une nouvelle marque compatible au compteur de la ZiGate.

Merci à tous de votre participation à mes travaux et à bientôt.

 

9 comments

  1. Cool, une plate-forme de plus 🙂

    Petite question concernant le ZiGate au passage, je sais que tu comptes rendre le code open-source, qu’en est-il de la méthode de flash du ZiGate pour les mises à jour du firmware?

    Est-ce qu’il y a un port de programmation série (utilisable avec un simple adaptateur FTDI) ou est-ce qu’il faut un programmeur JTAG ou autre?

    1. La mise à jour du firmware se fait simplement en branchant la clef sur un port USB et en maintenant un bouton appuyé. Ensuite il faut lancer un programme (en console) en sélectionnant un binaire ou en lançant la plateforme de développement.

  2. Bonjour,
    Trois petites questions :
    Tu dis que tu doit gérer les trois commandes mais cela ne serait pas le travail du module/plugin sur le PC ?
    Tu as une idée de comment va être l’api ? Quelque chose comme OpenZWave ?

    Merci

    1. En effet, le rôle de la passerelle sera uniquement protocolaire et c’est les plugins qui gèreront la couche du dessus.
      Quand je dis que je dois rajouter 3 commandes, c’est parce que la gestion des télécommandes est assez particulière et que j’ai zappé le fonctionnement d’un cluster.
      Je suis en train de coder la partie « API » et ce sera sous forme de protocole série (encadrement par Start/Stop avec checksum) pour le module TTL. Pour le module WiFi, je ne suis qu’au prémisse et rien n’est encore défini.

  3. génial tout ça , j ai hâte d être à octobre pour voir la bête.
    Je suppose qu il y aura un système d inclusion pour les nouveau périphériques ou c est de la détection automatique ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *