2- Paramétrer une CNC

Bon, c’est là que ça commence à devenir compliqué intéressant. Une fois que vous avez tout sur la table, il va falloir les faire dialoguer.

Paramétrer une CNC

Voici le concept de la machine pour bien comprendre le paramétrage:

La machine est composée de 3 moteurs pour chaque axe, X, Y , Z (longueur, largeur, profondeur).

Ces moteurs pas à pas actionnent des vis sans fin sur lequel est montée le « spindle » lui permettant d’aller dans les 3 directions.

  • un axe, sous le plateau fait bouger une « anse » (où se situe le spindle)
  • un autre axe, sur l' »anse », pour faire bouger le spindle dans l’autre sens
  • un dernier axe pour faire bouger le « spindle » de haut en bas

les vis sans fin sont très importantes pour résister à la pression de la découpe. Les courroies que vous retrouvez sur les imprimantes 3D ne résisteraient pas longtemps mais surtout vous ferez louper des « pas ».

En effet, les « pas » sont très important. Initiés par chaque moteur, les « pas » sont les garants de la précision de la machine. C’est une caractéristique des moteurs. Ceux de la CNC 3040 sont plutôt pas mal. (On le verra plus tard, mais c’est surtout le contrôleur qui laisse à désirer).

Le spindle, lui, tourne a environ 8000tr/min, ce qui semble pas terrible (par rapport à du dremel) mais à l’avantage d’avoir un axe très rigide et qui ne dévie, vibre pas (normalement) à haute vitesse.

Pour paramétrer Windows et les pilotes de la carte PCI ………. débrouillez-vous 😉 !

On va plutôt se pencher sur le logiciel MACH3 qui vous permettra de piloter votre CNC. L’installation se fait de manière habituelle, double clics, suivant, suivant, suivant ….terminer.

Lorsque que le logiciel se lance, je dois vous dire que ça fait un peu peur, de un, parce que c’est moche, de deux, parce qu’il y a de tout partout…

Voici une vidéo pour vous montrer à quoi ça ressemble:

Et voici la liste des écrans à paramétrer :    engine1

Pour commencer il faut renseigner l’adresse du port parallèle. Comme dans la vidéo, il suffit dans les matériels, sélectionner le port parallèle et trouver l’adresse du port

engine2engine3engine4

Ces 3 écrans permettent de configurer la correspondance entre les ports du contrôleurs et le logiciel. Si c’est bien paramétré, vous pourrez piloter les 3 axes à l’aide des flèches de votre clavier.

general

Voici la configuration générale… no comment

motor
Une des parties les plus importantes, la configuration de chaque moteur. C’est sur cette partie que j’ai le plus galéré, car impossible de trouver une documentation viable du fabricant. Par exemple, pour trouver la valeur du bon pas du moteur, je l’ai fait à la règle (à l’ancienne)… je dis à la machine de se déplacer de 15 cm et je mesure la réalité…

Ensuite, la « velocity ». C’est la vitesse utilisée pour un moteur. ce paramètre est primordial selon ce que vous souhaitez usiné. personnellement, j’utilise entre 150 et 500 mm’s/min. Au delà je perd des pas, en dessous, ça se traine !

les autres paramètres je ne les retouche jamais. Vous pourriez affiner, selon la matière à usiner, l’accélération dans les changements de direction.

Voici très brièvement comment configurer votre CNC avec MACH3. Il y a bien évidemment plein d’autres réglages de carbu !

Avant de vous lancer dans de l’usinage de pièces, faites pleins d’essais par vous-même, cochez, décochez, et bidouillez jusqu’à trouver le bon réglage

[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *