orvibo_smart_home_zigate

Test Orvibo SmartHome- compatible ZiGate

Ça fait un petit moment que je voulais mettre sur papier ce test mais j’ai eu pas mal de choses à faire plus urgentes. J’ai commandé la gamme Orvibo Smart Home il y a un petit moment et je vais vous partager mon ressenti sur cette marque et le matériel.

Bon comme vous vous en doutez, c’est du matériel qui dialogue en ZigBee et qui (je vous l’annonce dès le départ) est compatible ZiGate.

Votre note :

[Total : 9    Moyenne : 3.3/5]

 

Achat

orvibo smart home security ORVIBO Smart Home Suit Wireless Remote Control System ~= 80€

Alors Attention le colis comprend bien :
* 1x passerelle
* 1x capteur de présence
* 2x capteurs d’ouverture de portes

Déballage et démontage

 Emballage

boites_orviboboites_orvibo2boites_orvibo3

L’emballage de la gamme Orvibo Smart Home

L’emballage est entièrement en carton (genre recyclé) assez doux au touché et très bien fait. C’est dans l’air du temps de faire des boites un peu nature et je pense qu’ils y sont bien arrivés.

C’est simple, de qualité et professionnel.

Les capteurs Orvibo

A la différence des capteurs Xiaomi, la première chose qui saute aux yeux, c’est la taille. Trop bien habitué, on a cette première impression que les deux capteurs sont très gros alors qu’en définitif, ils ne sont pas plus gros que des capteurs standards.

Comparaison taille capteur ouverture de porte Comparaison taille capteur presence

Comparaison de la taille des capteurs

Capteur de présence :

Dimensions : 63.6 mm et 52 mm de diamètres

Capteur d’ouverture de porte :

Dimensions : 61.5 x 30 x 11.7 mm

Démontage du capteur d’ouverture de porte Orvibo

demontage capteur ouverture de porte orvibo Capteur d’ouverture de porte Orvibo

demontage capteur ouverture de porte orvibo pile

Capteur d’ouverture de porte Orvibo – Face arrière

Bon de ce côté pas grand chose d’intéressant …

demontage capteur ouverture de porte orvibo 2

Capteur d’ouverture de porte Orvibo – Face avant

De ce côté c’est beaucoup mieux.

En bleu : C’est le module ZigBee. un CC2530 assez connu finalement. Orvibo a fait le choix d’utiliser un module tout fait plutôt que d’avoir intégré directement le chip sur le produit. On le voit de plus en plus et permet d’avoir un « time to market » plus intéressant.
On peut apercevoir juste au dessus, le port de programmation en 5 points … ça vous rappelle peut-être quelque chose 😉

En rose : une antenne céramique 2.4Ghz. Alors pour moi, les antennes céramiques, c’est pas terrible. Par expérience, quand je fais des tests d’antennes, c’est toujours les antennes céramiques qui ont le moins bon rendement. Du coup c’est devenu un apriori… Quand j’en vois, je dis « berk »… peut-être à tort parfois (… ou pas)

En jaune : le bouton pour l’appairage ou pour envoyer une trame à la passerelle.

En rouge : les capteurs à effet hall. L’avantage, c’est qu’il y en a deux. Du coup, pour l’installation, c’est super pratique. Pas de sens, vous pouvez mettre l’aimant des deux côtés.

Pour la partie alimentation, c’est la super connue CR2032 qu’on retrouve un peu partout.

Pour la mécanique, elle est de très bonne facture, simple et efficace.

A l’utilisation, le capteur fonctionne très bien… la portée est très correcte et la détection de l’aimant est parfaite (comparé à la Xiaomi)

Démontage du capteur de présence Orvibo

demontage capteur presence

demontage capteur presence electronique

Démontage du capteur de présence Orvibo

En bleu : c’est le module ZigBee. (voir plus haut)

En jaune : c’est l’antenne (voir plus haut)

En vert : c’est le bouton d’appairage et/ou fonction

En rouge : c’est le capteur PIR. (Pyroelectric InfraRed). C’est lui qui va détecter les infrarouges que votre corps dégage. Seul, comme ça, il ne fonctionne pas. Il lui faut une focale pour concentrer les infrarouges de votre corps en 1 seul point. Oui, c’est l’espèce de plastique quadrillé en façade…

Résultat de recherche d'images pour "capteur pir fonctionnement"

En rose : C’est un quad amplificateur opérationnel le HT9274. Ce truc est indispensable pour que votre capteur de présence fonctionne correctement. En effet, il va permettre d’amplifier, de filtrer et comparer pour avoir un meilleur état de détection. Ce composant actif est, quasiment, tout le temps utilisé pour ce type de capteur PIR. Il faut comprendre que ce capteur utilise des signaux analogiques. Et qui dit « signaux analogiques », dit « signaux bruts ».

Bah du coup, c’est ce composant qui fait le traitement. Et voici pourquoi, il faut 4 amplificateurs opérationnels :

Résultat de recherche d'images pour "quad ampli op PIR"

Bon j’ai pris une schématique classique sur le net. Mais en gros en partant de la gauche vers la droite:

  • Le premier amplificateur opérationnel (représenté par un triangle) permet d’amplifier le signal
  • Le deuxième permet de filtrer le signal
  • Et les deux derniers jouent le rôle de comparateur pour déterminer si oui ou non il y a présence.

Pour les piles, ce sont des piles classique LR06 AA. Ce choix a un gros inconvénient, c’est la place. Cependant, le capteur souffre beaucoup moins des problèmes de durée de vie. Par exemple, pour l’équivalent chez Xiaomi, si vous utilisez le capteur sur un lieux de passage, votre capteur ne durera peut-être pas 1 an. Là, on est plutôt tranquille. (Les piles sont montées en série -> 2 x 1.5VDC)

pile capteur presence

Support de pile du capteur de présence Orvibo

Concernant la mécanique, elle est plutôt bien faite mais je trouve qu’il y a un peu trop de « modules ». Comme vous avez pu le voir au dessus, il y a le module ZigBee + une nappe vers une carte pilotant un bouton et 2 LEDs. Je pense que la partie méca/électronique aurait pu être mieux conçue. En effet, plusieurs PCBs assemblés, ce n’est pas génial mais les nappes … c’est une catastrophe. Dans certains cas, on ne peut pas s’en passer mais là … pour un simple bouton et 2 LEDs …

Bref, comme pour le capteur d’ouverture de porte, la qualité radio est quand même au rendez-vous. (Et ce, malgré l’antenne céramique :))

Compatibilité ZiGate

La feinte de Orvibo

Alors comme vous avez pu le lire en introduction, ces deux capteurs sont compatibles avec la ZiGate. Pourtant ce n’était pas gagné. En effet, ces deux capteurs respectent bien la norme ZHA 1.2 mais Orvibo a été malin pour rendre ces deux capteurs incompatibles avec d’autres passerelles.

En ZHA, les capteurs envoient (hors négociation car c’est du broadcast) leurs données à ce que l’on appelle un « endpoint ». Un endpoint est, en quelque sorte, un numéro attribué pour un « device ». Dans la plupart des capteurs que j’ai testé, la convention fait que, la passerelle ou le coordinateur ZigBee possède le « endpoint » numéro 1 (soit 0x01). Hé bien, dans le cas des Orvibo, les capteurs envoient leur message au coordinateur numéro 10 (soit 0x0A).

capture_orvibo_zigbee

Exemple de trame ZigBee d’un objet Orvibo

Du coup, j’ai dû dupliquer le service du coordinateur pour qu’il écoute les messages en tant que endpoint « 0x01 » et « 0x0A ».

En gros la ZiGate possède deux coordinateurs virtuels.

Les clusters d’Orvibo

Alors contrairement aux capteurs de présences et ouvertures de porte Xiaomi, Orvibo n’utilise pas du tout les mêmes clusters et du coup les mêmes fonctions.

Cette fois-ci, Orvibo respecte bien les normes de sécurité de ce type de capteur. Cette norme est le IAS Zone cluster (0x0500)

Cette fonction est faite et adaptée pour les capteurs de sécurité ou d’alarme. En effet, des fonctions particulières sont associées à ce cluster.

Pour les Xiaomi, ils sont simplement vus comme des simples boutons. Ils ne bénéficient pas alors des avantages suivants que permet le cluster IAS comme :

  • Gestion natives des zones de sécurité
  • Gestion de l’altération de l’objet. (comme sur les détecteurs de fumée quand on les enlève de leur socle)
  • Gestion des batteries et alimentations
  • Gestion d’alarmes
  • Gestion du mode production ou test

Conclusion

Vous l’aurez compris, le matériel Orvibo est de très bonne qualité et son firmware orienté « sécurité ». Grâce à la gestion de ses clusters IAS, les capteurs Orvibo donne une petite plus-value en comparaison aux capteurs Xiaomi.

En effet, les capteurs Xiaomi (détecteur de présence et ouverture de porte) ne sont pas optimisés pour faire de la sécurité en natif. Alors ce n’est pas trop grave parce que c’est la box domotique qui fera le travail mais, à contrario, les capteurs Orvibo, eux, pourraient (selon votre paramétrage IAS) s’affranchir des scénarios de la box domotique. Hé oui les box domotiques peuvent tombées en panne…

Concernant les achats, ce qui est dommage, c’est qu’on ne puisse pas acheter les capteurs sans la passerelle sur Gearbest  (logique vu qu’ils ont verrouillé) . Dommage car ces capteurs, seuls, auraient été parfait pour mettre en place de la sécurité domestique avec la ZiGate. (Sait-on jamais, ils changeront peut-être leur mode de vente).

Cependant , j’ai pu les apercevoir en mode individuel sur Banggood par exemple.

A bientôt

 

 

17 comments

  1. bonjour
    avez vous des info concernant les plugins domoticz ou jeedom pour l’intégration de la zigate?
    avez vous décidé la méthode de vente de votre zigate?
    Merci

  2. Bonjour,
    Une question me trotte dans la tête depuis un moment. Comment sera gérer la maj des produits zigbee via zigate ?

    Par exemple parfois j’ai des maj xiaomi (gateway ou équipement) ou des maj Ikea

    Comment cela sera géré ?

    1. La ZiGate est en mesure de faire des mise à jour OTA comme toutes les autres ponts signent de ce nom. Cependant, seul les constructeurs sont propriétaires du code contenu dans leurs objets. Du coup, sans passer par le pont Ikea, par exemple, les objets ne pourront pas être mis à jour. Ça fait partie des inconvénients pour la ZiGate. Peut-être que je trouverai des alternatives dans le temps… Après faut relativiser, les mises à jour des objets est quand même super rare… C’est surtout les passerelles qui ont besoins de mise à jour… Les objets n’ont quasi pas d’intelligence.

  3. petite question sur la partie esp8266, cette partie a été finalisé?
    car pour le moment rien sur le github.
    vue qu’un raspberry est équipé d’une entrée/sortie série cela est possible de se passer du module ttl? pour que celui ci soit plus compact et directement intégré dans le boitier de la raspberry.

    1. La partie matériel contenant lesp8266 est terminée. La partie firmware est en cours de développement.
      L’intégration sur une raspberry en direct sur les IOs n’est pour le moment pas prévu…

  4. Petite question rapide: quel logiciel est utilisé pour dumper le contenu des trames zigbee ? J’utilise le ubiqua protocol analyzer pour le moment, mais ca ne semble pas être lui sur le screenshot.
    J’ai poussé le reverse engineering du capteur porte xiaomi, je posterai mes avancées ensuite ! (D’ailleurs, contrairement à l’article, je trouve la portée de l’aimant du xiaomi très bonne : environ 1cm du côté ILS, et quasi 5mm dans toutes les autres directions, même à l’opposé, ce qui laisse une bonne marge « d’erreur » de positionnement)

    Beau travail en tout cas!

    1. Si mais pas super intéressant. La seule chose à retenir est que le module radio est un JN516x alors que les capteurs utilisent la marque TI. Bref … J’ai préféré parler des capteurs plutôt que de la passerelle un peu moins intéressante pour moi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *