hack_wall_switch_xiaomi_telerupteur_rail_din

Détournement – Xiaomi wall switch en double télérupteur ZigBee

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un petit détournement d’objets. Une fois n’est pas coutume, je pars, une nouvelle fois, sur un appareil Xiaomi ZigBee Aqara. Cette fois ci, je détourne un double interrupteur mural. Je vous avoue qu’au départ, j’étais parti sur un interrupteur mural simple mais quand je me suis aperçu de la taille des PCB et de l’incapacité de les rentrer dans un module 1U, je me suis dit qu’il était dommage (pour la même surface) de ne pas avoir deux contacteurs.

Bref allons-y !

Vote global :

[Total : 26    Moyenne : 2.5/5]

 

Mes besoins

Bon… bien évidemment, quand je fais un détournement, c’est parce que j’en ai besoin. Ça doit vous arriver à vous aussi…. on a souvent besoin de quelque chose de précis et on ne trouve jamais l’objet qui répond à 100% de ses besoins ou alors si … mais à des prix abusifs.

Et bien cette fois-ci, dans ma quête de modules ZigBee compatibles ZiGate, je cherchais un simple contacteur ZigBee mais impossible de trouver mon bonheur. D’autres part, je cherchais un module facilement intégrable dans mon tableau électrique.

(Je suis preneur si  vous connaissez ce type de produit)

Bref, en réfléchissant un petit peu et en regardant ce que j’avais sous la main, j’ai percuté assez rapidement qu’un interrupteur mural pouvait faire l’affaire. (D’autant plus que le prix est bien placé).

Les achats

Le double interrupteur Xiaomi Aqara

xiaomi_wall_switch_double_key

Xiaomi Aqara Light Control Smart Switch

Prix : €29.02

Le boitier Rail DIN 4MG

Prix : 16€

Le connecteur d’alimentation 220V

Prix : 1€ / pièce

L’électronique

Une plaque à trous

Prix : 1€ / pièce

Deux LEDs Bleues

Prix : 1€ / 2

2 boutons poussoirs

 

Prix : 1€ / 2

Total ~= 50 €

Il faut donc rajouter environ 20 € à l’achat de l’interrupteur mural Xiaomi mais ça vaut encore le coup. (Surtout quand on voit le prix des télérupteurs non communiquant).

Le démontage du switch

Comme pour tous les produits Xiaomi, les produits sont très bien pensés et assez simples à démonter.

xiaomi_wall_double_face

xiaomi_wall_double_face

Première chose bizarre par rapport aux photos de Gearbest, c’est qu’il n’y a pas le neutre… très pratique en encastrement, un peu moins quand c’est destiné au tableau électrique. Mais tout ceci n’est pas bloquant.

xiaomi_wall_double_cache

Le mécanisme des boutons est assez simple et fiable. On voit aussi apparaître les deux boutons poussoirs.

xiaomi_wall_double_zigbee

Voici la partie « basse tension » avec le fameux JN5169 utilisés dans tous les produits Xiaomi  ZigBee Aqara et la partie antenne.

xiaomi_wall_double_220

Voici la partie 220V. On peut remarquer qu’il y a un PCB pour le 220V et un PCB pour la « basse tension ». Les deux cartes sont reliés par 2 connecteurs montés en sandwich.

La partie alimentation 220v est de l’autre côté.

xiaomi_wall_double_alimentation

De ce côté, on retrouve la partie alimentation 220V avec les deux relais, les fusibles, les connecteurs, etc … A noter que le fusible principale ouvre le circuit au delà de 10A même si les relais encaissent jusqu’à 16A. Donc, ce n’est pas fait pour des appareils de plus de 2000 Watts !

Les modifications à apporter

Bon comme on pouvait le penser, il faut faire de petites modifications sur le produit pour qu’il corresponde à mes besoins. Pour pouvoir intégrer l’interrupteur dans un boitier rail din, je vais faire quelques changements.

La première chose est de changer les borniers.

En effet, si je veux placer les PCBs à plat dans le boitier rail din, la connectique n’est pas dans le bon sens. J’ai donc dessoudé puis soudé les nouveaux borniers commandés :

xiaomi_connecteur_dessoude

Xiaomi_nouveau_connecteur

Voilà le résultat. Maintenant, les câbles d’alimentation viendront sur le côté plutôt que sur le dessus du PCB.

La prochaine étape est de déporter les boutons poussoirs et les LEDs en façade. En effet, je veux pouvoir actionner mes relais à partir du tableau électrique.

xiaomi_switch_bouton_dessoude

J’ai donc dessoudé les boutons CMS puis soudé des fils en lieu et place comme suit :

xiaomi_switch_bouton_fils

Ensuite, j’ai voulu déporté les LEDs. Nous avons à faire à deux diodes bi-color (rouges et bleues) mais j’ai décidé de ne déporter que les LEDs de fonctionnement (les bleus). J’ai aussi choisi de ne pas dessouder les LEDs existantes me permettant, en parallèle, de bénéficier du circuit et des résistances pour le courant.

xiaomi_switch_bouton_Led

Voici maintenant, ce que ça donne avec du recul :

xiaomi_switch_bouton_ensemble

A ce stade, tout est ok pour passer à l’étape supérieur MAIS !!!

Beaucoup d’entre vous me pose souvent la question pour basculer d’une antenne interne PCB vers une antenne externe. Hé bien c’est l’occasion de vous montrer comment procéder.

Alors toutes les cartes ne vous permettent pas de faire cette modification simplement… mais parfois, sur des cartes électroniques bien pensées (comme beaucoup de produits Xiaomi), vous n’avez « presque » rien à faire.

Voici ce qu’il faut faire pour basculer :

Migration vers une antenne extérieure

Voici l’existant :

 

Xiaomi_Wall_switch_antenna

Voici les deux éléments qui vont vous permettre de passer sur une antenne externe.

Sur la flèche du haut, vous avez un petit condensateur qui permet de faire le lien vers une antenne interne. Sur la flèche du bas, c’est une empreinte pour souder un connecteur UFL.

Comme le circuit est bien fait, il suffit simplement de basculer le condensateur vers la piste de l’antenne externe et, bien entendu, de souder un connecteur UFL comme suit :

Xiaomi_Wall_switch_antenna_externe

Si vous n’avez pas à récupérer le condensateur (pas évident non plus), une simple goutte d’étain pour faire un pont fera l’affaire. L’étage radio ne sera pas trop perturbé (normalement). Le connecteur UFL peut être acheté sur aliexpress sans trop de difficulté.

Une fois effectué, il ne vous restera plus qu’à acheter un câble UFL/SMA avec une antenne 2.4Ghz.

Exemple d’antenne 2.4Ghz+ connecteur UFL

Passons maintenant à la façade du boitier.

La conception de la façade

Comme je le signalais un peu plus haut, mon objectif est de pouvoir contrôler les relais à partir du tableau électrique. Du coup, il était important de déporter les actions et le visuel en façade du boitier.

J’ai donc découpé une plaque à trous au dimension de la façade du boitier, puis soudé les deux boutons poussoirs et les LEDs bleues.

Ensuite, j’ai connecté la carte avec le switch Xiaomi comme suit :

Xiaomi_façade_etape1

Aucune complexité et pas de composants passifs, tout se trouve déjà sur le PCB du switch Xiaomi.

Xiaomi_montage_façade

Ensuite il suffit de remonter les deux PCBs et de bien caler la plaque à trous dans l’emplacement en façade.

Le résultat final

Je n’ai pas encore trouvé de moyen mécanique (autre que du double face) pour bien fixer l’électronique au boitier mais sans rien faire, la carte est déjà bien calée.

Xiaomi_montage_façade_complet

Xiaomi_montage_façade_complet2

Il ne reste plus qu’à usiner le plastique de façade (la perceuse suffit) pour avoir un produit entièrement fini et propre.

Xiaomi_detournement_complet

Dans cette exemple j’ai rajouter la partie antenne externe mais ce n’est pas obligatoire.

Enfin voici une petite vidéo sur le fonctionnement. Naturellement, ce « hack » est compatible avec  la ZiGate

Bon vous remarquerez que les LEDs et boutons sont inversés. J’ai corrigé après 🙂

Conclusion

Voilà pour ce détournement qui comble un manque dans la famille des modules ZigBee. Je trouve vraiment dommage qu’il n’existe pas de produit qui joue le rôle de télérupteur ou contacteur ZigBee. MAIS ! apparemment de nouveaux produits de la gamme Xiaomi Aqara risque de bientôt sortir comprenant un module relai.

En attendant, je me suis bien amusé à détourner un interrupteur mural en contacteurs ZigBee car cela ne met pas revenu trop cher. (50€ en tout pour 2 contacteurs ZigBee).

Le gros point noir de ce détournement est la place prise dans le tableau électrique. Normalement, un contacteur / télérupteur ne prend que 1U dans un tableau électrique.

Cela m’a aussi permis de vous montrer le basculement d’antenne. C’est la même méthode si vous souhaitez modifier votre ZiGate.

Bref, comme d’habitude, n’hésitez pas à partager vos connaissances/expériences et/ou commenter ce détournement

A bientôt !

[Total : 26    Moyenne : 2.5/5]

6 comments

  1. Super article, par contre tu gère avec le tableau mais en dehors du tableau?
    Tu as mis des switch sans fils je suppose?
    Et pour le neutre, il existe deux versions justement une avec et une sans, moi j avais acheté la version avec et c’était bien présent sur le module 😉

  2. Je ne comprend pas le concept du sans neutre.

    sur les variateurs d’époque, l’appareil s’alimentait via la charge du récepteur, ce qui a posé problème lors du passage des lampes filaments à celles basses conso/led …
    Ici est-ce le même principe ou xiaomi à réussi à alimenter l’électronique de cet interrupteur juste par une phase flottante ?

  3. Bonjour,
    Super tuto merci !
    En faisant des éssais j’ai grillé un des deux fusibles verticaux accolés aux relais.
    Sais-tu ce quel modèle commander pour le remplacer ?
    D’avance merci !

  4. Bonjour,

    Je suis tombé sur cet article en cherchant à résoudre un problème de fonctionnement avec un télérupteur et mon double interrupteur sans neutre Xiaomi. Peut être aurais-tu une piste pour mon problème ?
    J’avais avant un interrupteur poussoir et un classique que j’ai remplacé par le Xiaomi. Tout va bien pour le remplacement du classique mais le poussoir pose problème. Il était avec un télérupteur et 2 autres poussoirs. Xiaomi simule un interrupteur classique (alors qu’il est physiquement un poussoir) donc mon télérupteur se bloque si je ne clique pas deux fois sur le Xiaomi pour libérer la commande pour les autres poussoirs.
    Tu as une piste pour rendre à l’interrupteur Xiaomi son comportement de poussoir et non de bascule ?

    Merci d’avance si tu y réfléchis un peu 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.