Module téléinformation TIC

Note

Utilité:3 Stars (3 / 5)
Simplicité:4 Stars (4 / 5)
Coût:5 Stars (5 / 5)

Qu’est ce que la télé-information ?

Toutes les maisons individuelles, aujourd’hui, sont équipées d’un compteur électrique. C’est un matériel qui se trouve « généralement » dans votre maison et qui s’insère entre l’arrivée du 220v d’EDF et votre tableau électrique. C’est aussi, avec cet appareil, qu’EDF sait combien vous avez consommé d’électricité. Depuis que les compteurs à « galette » sont réformés (trop de magouilles), de nouveaux compteurs sont apparus, avec des écrans, des boutons et surtout moins « violables ». Plus récemment, on a beaucoup lu ou entendu parler du Linky. Et bien, sachez que pas mal d’informations sont disponibles dans ces appareils. Cette option contenue dans ces compteurs s’appelle la « télé-information ». Et bien, je vais vous montrer comment récupérer ces informations en faisant soi-même un module de télé-information (TIC).

compteur-général-électrique-edf
Compteur général classique
compteur-général-électrique-linky
Compteur général Linky

Un module, pour quoi faire ?

L’objectif principal de ce module est d’une part récupérer les informations, la consommation générale, d’autre part, permettre à votre système de domotique d’automatiser certaines actions ou alertes. Et oui, Ce module transformera le signal généré par votre compteur vers un protocole COM (démodulation : 1200 bauds, 7 bits/caractères, parité paire, 1 bit de stop).

Pour avoir plus d’informations sur comment ça fonctionne et le principe, vous pouvez aller à l’adresse suivante :

http://www.enedis.fr/sites/default/files/ERDF-NOI-CPT_02E.pdf

Les achats

Le module est assez simple et rapide à faire. il ne requiert que très peu d’éléments.

Il vous faudra quand même les outils suivants :

et les composants suivant :

Coût total : moins de 5€

Comme vous pouvez le convenir, ce module ne revient pas cher du tout comparé à ce qui se vend sur le marché. Vous effectuerez donc une petite économie avec ce projet.

La réalisation

schema-module-tic

Voici la schématique de départ avec R1 = 1,2Kohm et R5 = 4,7Kohm. Dans les autres tutoriels, les utilisateurs utilisent un autre optocoupleur,  le SFH620A . Mais n’ayant pas celui-ci sous les mains, j’ai pris le PC817 qui a une petite différence interne. En effet, il manque une diode supplémentaire (dans le sens inverse de elle existante) entre la patte 1 et 2. Au départ, je l’avais oublié sur la schématique, mais il est assez simple à monter sur le PCB.

Design du TIC téléinformation

Voici le design… très simple… et vu sa simplicité et la taille qu’il prend, autant en usiner 4 pour les copains.

Une fois usiné et soudé, voilà le module:

PCB module TIC facePCB module TIC pile

Il ne manque plus qu’à souder le convertisseur USB TTL. Vous aurez besoin du GND (noir) , RX (jaune) et VCC (rouge) puis un peu de colle chaude pour protéger la carte et éviter les contraintes mécaniques sur les fils et c’est fini.

img_20160909_183455module TIC complet

Le module est enfin terminé. il faut maintenant le connecter au compteur général

compteur_general_boitier

teleinformation TIC

Il faut brancher les deux fils de télé-information ici, peu importe le sens. Et de l’autre côté, il suffit de connecter le connecteur USB sur votre ordinateur ou votre Raspberry Pi.

Voici comment paramétrer le module sous Linux. Normalement, après branchement, vous retrouverez l’appareil :

/dev/ttyUSB0

Voici la commande pour configurer le module

stty -F /dev/ttyAMA0 1200 sane evenp parenb cs7 -crtscts

Pour voir si ça fonctionne :

cat /dev/ttyUSB0

Si vous avez ce genre de résultat, c’est gagné !

Maintenant que tout fonctionne, vous avez plusieurs choix possibles selon votre configuration.

Si vous avez déjà une box domotique du type Jeedom, il suffit d’installer le plugin télé-information, sinon, il faudra faire un peu de développement pour traduire et restituer le protocole pour qu’il soit exploitable.

Conclusion

Ce module est très pratique et très simple à réaliser. Vu le nombre d’articles à ce sujet, il n’y a qu’à suivre les instructions. Les informations que vous pouvez récupérer sont une des bases de la domotique et toutes les box domotiques (digne de ce nom) sont en mesure de comprendre votre module TIC. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra développer un bout de code pour interpréter les commandes.

Pour le prix et le temps passé à la réalisation du produit, je trouve que ça vaut largement le coup. De plus, le montage est tellement simple qu’il est plutôt très fiable.

Ce projet rempli toutes les conditions pour avoir une bonne note.

 

 

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *